Les Options de Solo de Pro Tools (2)

Options de Solo - 2J’aimerais revenir dans cette nouvelle vidéo sur les Options de Solo de Pro Tools, en particulier les modes AFL et PFL. En effet, ces modes de Solo spécifiques qui sont longtemps restés réservés aux heureux (et fortunés) possesseurs/utilisateurs de versions HD et sont désormais accessibles à chacun d’entre nous (depuis la version 12.1).

Il me paraissait donc important de passer en revue ces différentes Options de Solo et surtout de constater avec vous l’intérêt et l’impact qu’elles auront sur votre méthode de travail (le fameux workflow…).

Solo Verrouillé ou Exclusif

Comme déjà vu lors d’un article précédent, les options de Solo de la version standard du logiciel étaient jusque là très simples puisqu’au nombre de deux : vous pouviez choisir d’utiliser les touches Solo de vos pistes en mode Verrouillé ou Exclusif (X-Or).

  • dans le premier cas, vous pouvez ajouter ou retirer autant de Solos que vous le souhaitez,
  • dans le deuxième, vous n’avez accès qu’à un Solo à la fois, chaque touche enfoncée « annulant et remplaçant » la précédente, en tous cas par défaut. Il est en effet possible de rajouter un ou plusieurs Solos supplémentaires via un raccourci tout simple.

Solo In Place, AFL et PFL

Quel que soit la configuration précédente, les Options de Solo de votre Session sont désormais au nombre de trois :

  • Solo In Place (SIP) : C’est le comportement par défaut, celui que vous avez toujours connu. Il est considéré comme « destructif » puisqu’il coupe toutes les pistes ne se trouvant pas en solo (ce à quoi on s’attend en général…). D’autre part, le signal est « en place », puisqu’il tient compte de la position du fader et de la panoramique. En somme, pour la piste écoutée en solo, rien ne change, excepté qu’elle est seule…
  • AFL : signifie « After Fader Listen » (ou Ecoute après Fader). Dans cette configuration de Solo (comme pour la suivante d’ailleurs), il faudra au préalable déclarer un chemin AFL/PFL.

Pour mieux comprendre, observons ce qui se passe en sonorisation. Lorsque le sonorisateur écoute un signal en Solo, il est évident qu’il n’a aucun intérêt à couper toutes les autres pistes dans la façade ! La (ou les) pistes en Solo sont donc temporairement routées, en plus des sorties principales, vers un Bus Solo spécifique, lui-même relié à une sortie casque. Le technicien peut donc à tout moment vérifier un ou des signaux sans jamais perturber l’écoute principale.

C’est exactement le cas de notre AFL. Le signal, prélevé après fader et panoramique, doit être routé vers une (ou des) sortie(s) dédiée(s), par exemple pour écouter en Solo sur d’autres enceintes. Ceci dit, on peut très bien utiliser le même chemin que les sorties principales, le solo étant alors temporairement prioritaire. L’intérêt et la différence essentielle avec le Solo En Place est que les autres pistes ne sont pas coupées, ne perturbant donc en rien les différents routings ou envois d’effets déjà mis en œuvre !

  • PFL : qui signifie « Pre Fader Listen » (ou Ecoute avant Fader). Il présente les mêmes particularités que l’AFL, à ceci près que le Solo est prélevé post-Inserts, mais bien Pré-Fader, Pré-Pan. Sans aucune incidence de la Panoramique et avec un niveau du Fader à 0 dB, attention donc à vos oreilles lors des remontées de niveau intempestives !

Les Options de Solo de Pro Tools, deuxième :

Sans plus tarder, découvrez tout de suite en vidéo les avantages et inconvénients de ces différents modes ou différentes options de Solo de Pro Tools :

Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.