MIX : Creer un effet classique de Reverse Reverb

Reverse ReverbParmi les innovations sonores héritées des années 60-70, j’ai choisi aujourd’hui de mettre en lumière un effet spectaculaire et classique : la Reverse Reverb !

A l’époque, les supports d’enregistrement utilisés (divers formats de bande magnétique) étaient linéaires. En effet, pour pouvoir écouter le point B se trouvant musicalement après le point A (plus tard dans le temps), il fallait que la bande se déplace physiquement par rapport aux têtes de lectures (autant de têtes individuelles que de pistes). Il fallait donc faire défiler linéairement la bande en avant ou en arrière pour arriver à tel ou tel moment.

Par opposition, les Stations de Travail Audio-Numériques (STAN) actuelles, ou tout système Direct To Disk (dont les informations sont stockées sur disque dur) sont considérés comme des médias non-linéaires. En effet, bien que le disque tourne (et je ne parle pas là des récents disques SSD), les informations n’y sont pas stockées de manière continue mais fragmentées. Ce qui explique qu’à la fin du titre vous n’ayez plus à rembobiner et que vous puissiez à tout instant écouter n’importe quel point d’un enregistrement, quelle que soit sa durée totale.

Quel rapport me direz-vous, avec le titre de l’article ?

Eh bien, durant les vénérables années 60-70, la seule façon d’écouter quelque chose à l’envers était donc de lire la bobine à l’envers !

Reverse Reverb

Imaginons un instant la manipulation suivante : une fois la bobine lue dans le mauvais sens, on envoie un des éléments de l’arrangement dans une réverbération, que l’on enregistre de manière conventionnelle. Oui, mais rappelez-vous, la bande est à l’envers ! Une fois que l’on retourne celle-ci de nouveau, on retrouve l’audio dans le bon sens et la reverb, elle, inversée ! Un effet des plus psychédéliques, devenu un grand classique…

Dès l’apparition des processeurs d’effets numériques et l’usage de la RAM, il devint donc facile de stocker l’information réverbérée puis de la restituer à l’envers (comme de simuler divers types de reverbs). Ce qui nous amène tout naturellement à nos plug-ins chéris…

Bien que j’utilise Pro Tools pour cette démonstration, il serait surprenant que votre STAN ne vous permette pas de réaliser la même petite astuce, à vous de trouver…

Et merci à SKILL CREW pour me permettre d’utiliser des pistes inédites de pré-production !

Reverse Reverb (breveR esreveR)

Tagués avec : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.