Catégorie : Vidéos

MIX : Automatiser un Ampli Virtuel

Découvrons ensemble comment automatiser un Ampli Virtuel (ou simulateur d’ampli) pour étendre la palette sonore et donner à vos mixes ce degré de finition propre aux productions abouties ! En effet, pourquoi se priver du relief et des subtilités que procurent l’automation, faisant évoluer un mix correct mais néanmoins statique vers un produit fini, détaillé et évolutif, touche de vernis comprise ! Or si l’on pense éventuellement aux suivis de volumes ou changements de panoramiques, qu’en est-il…

Tagués avec : , , , , ,

GRATUIT : Plugin EQ Dynamique TDR Nova

Quoi de mieux qu’un plugin gratuit et légal à l’approche des fêtes de Noël ? Surtout s’il s’agit d’un Égaliseur Dynamique, produit relativement rare… Je vous présente donc l’excellent TDR NOVA (Tokyo Dawn Records) !
Si vous débutez dans le monde des traitements audio incontournables que sont l’égalisation ou la compression, n’hésitez pas à revoir les bases déjà abordées ici et là, puisque nous allons utiliser un outil hybride. Pour les autres, essayons d’aller plus loin et d’éclaircir la notion d’égaliseur dynamique,…

Tagués avec : , , , , , , ,

TEST : Plug-In RS56 Passive EQ, Waves

Back in time ! Aujourd’hui, je vous propose la démo du magnifique plug-in Waves RS56 Passive EQ !
Contemporain du non-moins superbe Pultec EQP1A, le RS56 fut créé au début des années 50 pour les studios EMI (plus connus sous le nom d’Abbey road Studios en référence à leur adresse). A l’origine conçu pour être utilisé en Mastering, il ne fallut pas longtemps pour qu’il se retrouve employé lors des prises et du mixage des artistes de l’époque (entre autres les Beatles…).

Tagués avec : , , , , , , ,

5 Bonnes raisons de NE PAS utiliser les Effets en Insert (2)

Dans cette deuxième partie, nous allons continuer à explorer les bonnes raisons de ne pas utiliser vos processeurs d’effets software en Insert de pistes.
Si vous avez suivi la première partie de cet article, vous avez constaté la supériorité accrue que nous donne une connexion des effets selon un schéma de type « Départ-Retour », bien plus efficace en ce qui concerne les éventuels déséquilibres de votre balance initiale et bien plus supportable en terme de contrainte imposée au(x) processeur(s) de votre machine. La suite ?

Tagués avec : , , , ,

5 Bonnes raisons de NE PAS utiliser les Effets en Insert (1)

Dans cet article plus spécialement destiné aux débutants, j’ai décidé de revenir sur les notions de bases que sont l’utilisation des effets et notamment pourquoi vous ne devez pas les placer en Insert de vos pistes.
Formateur depuis près de dix ans maintenant, j’ai assisté à l’évolution du métier d’ingė-son, notamment grâce à l’apport indiscutable de l’informatique musicale. Cependant, tous les aspects positifs de cette démocratisation ont également amené leur lot d’aberrations, à savoir d’énormes lacunes en théorie audio de base. En gros, on s’attaque volontiers à la compression mid-side multibandes en parallèle, sans maîtriser les plus élémentaires notions de routing… Du coup, j’ai décidé de vous parler aujourd’hui des effets ou plus exactement des bénéfices que vous aurez à ne pas les utiliser en Insert…

Tagués avec : , , , ,

TEST : Plug-In Reel ADT, Waves

Découvrez comment Waves a méticuleusement recréé sous forme de plug-in le procédé de Reel ADT inventé par les studios Abbey Road à la demande des Beatles ! Système unique dès sa création dans les années 60, souvent imité mais jamais égalé (et je vous expliquerai pourquoi), il s’agit d’une technique de doublage artificiel. Basée sur l’emploi de magnétophones analogiques, donc de bandes magnétiques (les fameuses bobines ou Reels), voici l’extraordinaire, ultra-classique Reel Artificial Double Tracking (ou Reel ADT).

Tagués avec : , , , , , ,

MIX : Creer un effet classique de Reverse Reverb

Parmi les innovations sonores héritées des années 60-70, j’ai choisi aujourd’hui de mettre en lumière un effet spectaculaire et classique : la Reverse Reverb !
A l’époque, les supports d’enregistrement utilisés (divers formats de bande magnétique) étaient linéaires. En effet, pour pouvoir écouter le point B se trouvant musicalement après le point A (plus tard dans le temps), il fallait que la bande se déplace physiquement par rapport aux têtes de lectures (autant de têtes individuelles que de pistes).

Tagués avec : , , , , , ,

MIX : Creer un Ducking Delay (ou delay dynamique)

Aujourd’hui, je vous propose une astuce de mix des plus classique : la mise en place d’un « Ducking Delay » (aussi appelé « Delay Dynamique »).
S’il est a peu près évident pour tout mixeur en devenir que l’usage des Delays est incontournable, il reste que certains sont relativement difficiles à gérer en ce qu’ils ajoutent de la confusion au mix au lieu de l’éclaircir. Ceci est bien souvent du à la place occupée par ces derniers, notamment si leur niveau est conséquent, qui plus est au milieu d’un arrangement déjà encombré. Que faire ? Mettre en place un Ducking Delay !

Tagués avec : , , , , , , , ,

TEST : Plug-In Infected Mushroom Pusher, Waves

A moins de vivre sur une lointaine planète, vous devez certainement connaitre les séries Signature de Waves. Développées avec de grands noms de la production, elles consistent en un ou plusieurs plug-ins « tout-en-un » reproduisant les outils favoris, souvent sous forme de chaine audio de quelques éminents spécialistes tris sur le volet. Aujourd’hui, place à l’électro avec la rencontre entre Waves et le duo Infected Mushroom. Le fruit de cette union ? Pusher !

Tagués avec : , , , ,

TEST : Plug-In NLS Non Linear Summing, Waves

Un des paradoxes de l’enregistrement audio-numérique est que sa qualité fait aussi sa faiblesse: la linéarité de son fonctionnement, mathématiquement parfaite et transparente conduit inévitablement à un manque de chaleur, de richesse ou dit autrement, de « magie « . Voilà l’objectif du plug-in Waves NLS : retrouver la richesse et la complexité jusque là associées au monde analogique.

Tagués avec : , , , , ,
Top