Parmi les innovations sonores héritées des années 60-70, j’ai choisi aujourd’hui de mettre en lumière un effet spectaculaire et classique : la Reverse Reverb !
A l’époque, les supports d’enregistrement utilisés (divers formats de bande magnétique) étaient linéaires. En effet, pour pouvoir écouter le point B se trouvant musicalement après le point A (plus tard dans le temps), il fallait que la bande se déplace physiquement par rapport aux têtes de lectures (autant de têtes individuelles que de pistes).

Aujourd’hui, je vous propose une astuce de mix des plus classique : la mise en place d’un « Ducking Delay » (aussi appelé « Delay Dynamique »).
S’il est a peu près évident pour tout mixeur en devenir que l’usage des Delays est incontournable, il reste que certains sont relativement difficiles à gérer en ce qu’ils ajoutent de la confusion au mix au lieu de l’éclaircir. Ceci est bien souvent du à la place occupée par ces derniers, notamment si leur niveau est conséquent, qui plus est au milieu d’un arrangement déjà encombré. Que faire ? Mettre en place un Ducking Delay !

A moins de vivre sur une lointaine planète, vous devez certainement connaitre les séries Signature de Waves. Développées avec de grands noms de la production, elles consistent en un ou plusieurs plug-ins « tout-en-un » reproduisant les outils favoris, souvent sous forme de chaine audio de quelques éminents spécialistes tris sur le volet. Aujourd’hui, place à l’électro avec la rencontre entre Waves et le duo Infected Mushroom. Le fruit de cette union ? Pusher !

Un des paradoxes de l’enregistrement audio-numérique est que sa qualité fait aussi sa faiblesse: la linéarité de son fonctionnement, mathématiquement parfaite et transparente conduit inévitablement à un manque de chaleur, de richesse ou dit autrement, de « magie « . Voilà l’objectif du plug-in Waves NLS : retrouver la richesse et la complexité jusque là associées au monde analogique.

Assez récemment remis au gout du jour par les acteurs de la « French Touch » (entre autres), le Vocoder se refait une jeunesse. Trop souvent confondu avec l’effet généré par un AutoTune poussé dans ses retranchements, c’est pourtant un animal complètement différent…

Pas de descriptif détaillé ni de test exhaustif aujourd’hui, mais simplement la démonstration de l’excellente fonction EQ Match du plug-in Fabfilter Pro Q2 !
Moins connue que Waves ou Universal Audio, la marque hollandaise Fabfilter (en activité depuis 2002) est en passe de rapidement égaler ses concurrent au vu de la qualité de ses produits…

Une fois n’est pas coutume, je vous propose un vidéo-test de plug-ins Waves, mais cette fois ils seront deux, à savoir les Tone Centric et Mix Centric issus de la récente série « Greg Wells Signature ». Ne vous laissez pas abuser par leur apparente simplicité en terme de présentation (un seul gros potentiomètre…), car les bestiaux en ont sous le capot ! Si en plus ils sont disponibles aux formats AudioUnits, VST, VST3, AudioSuite, RTAS et AAX, là je dis : ready, steady, go !

Dans le Top 10 de mes plug-ins préférés, de ceux qui font vraiment la différence et auxquels on s’attache irrationnellement, laissez moi vous présenter aujourd’hui le Pro DS de FabFilter ! Habitués que vous êtes à parsemer vos pistes d’innombrables traitements, vous avez certainement déjà eu l’occasion d’utiliser un De-esser… Regardez comme le Pro DS va remplacer vos anciens modèles !..

J’aimerais revenir dans cette nouvelle vidéo sur les Options de Solo de Pro Tools, en particulier les modes AFL et PFL. En effet, ces modes de Solo spécifiques sont longtemps restés réservés aux heureux (et fortunés) possesseurs/utilisateurs de versions HD et sont aujourd’hui accessibles à chacun d’entre nous (depuis la version 12.1).
Il me paraissait donc important de passer en revue ces différentes Options de Solo et surtout de constater avec vous l’intérêt et l’impact qu’elles auront sur votre méthode de travail (le fameux workflow…).