TEST : Plug-In NLS Non Linear Summing, Waves

nls-non-linear-summerUn des paradoxes de l’enregistrement audio-numérique est que sa qualité fait aussi sa faiblesse: la linéarité de son fonctionnement, mathématiquement parfaite et transparente conduit inévitablement à un manque de chaleur, de richesse ou dit autrement, de « magie ». Voilà l’objectif du plug-in Waves NLS (ou « Non Linear Summing ») : retrouver la richesse et la complexité jusque là associées au monde analogique.

Lorsque les différents canaux d’une table de mixage  (de 1 à 8  par exemple) jouent ensemble et qu’ils se mélangent au niveau du Bus Master, les signaux électriques qu’ils véhiculent s’additionnent (on parle alors de sommation). Bien qu’en théorie chaque canal soit identique à ses voisins (donc la sommation résultante parfaitement linéaire, prévisible et a priori parfaite) dans la réalité il n’en est rien. Chaque composant, chaque étage de la console a une vie propre qui concours à ces subtiles déviations ou imperfections qui nous paraissent, au final, si riches.

Les vieux briscards de l’analogique le savent bien, eux, que la table « bouge » avec le temps et que certains canaux, en vieillissant auront été plus malmenés que d’autres… D’où le fameux conseil :

Ne branchez rien sur la tranche  1 !

Cette précaution étant motivée par le fait que c’est forcément la tranche 1 que l’on utilise le plus et que donc, c’est la plus sujette à usure. Évidemment après c’est la 2 qui morfle, etc…

Le NLS, qu’est-ce que-c’est ?

Pour réaliser ce plug-in, les programmeurs de Waves ont décidé de modéliser trois consoles « classiques » appartenant à différents producteurs/ingénieurs de renom :

  • La SSL 4000G appartenant à Mark ‘Spike’ Stent (Radiohead, Björk, Muse, Maroon 5, Madonna),
  • la mythique EMI TG12345 Mk 4 ayant servi sur Dark Side Of The Moon et détenue par Mike Hedges (The Cure, Siouxsie and the Banshees, Dido, Faithless, Manic Street Preachers, U2),
  • enfin la Neve 5116 customisée pour Yoad Nevo (Bryan Adams, Pet Shop Boys, Sugababes, Goldfrapp, Air).

Là où se fait (entre autres) la différence est que sur chacune de ces vénérables machines, c’est bien 32 canaux différents – en plus du Bus Master-  qui ont été méticuleusement analysés à chaque fois, en vue d’optimiser cette sommation « imparfaite » !

Le Plug-In :

Le NLS se décline ainsi en deux composants (chacun étant mono ou stéréo) :

  • le NLS Channel qui modélise donc, en terme de coloration et distorsion harmonique, un des 32 canaux des 3 consoles précitées et que vous utiliserez sur vos pistes individuelles,
  • et le NLS Buss, qui s’attache là aussi à reproduire le comportement de la sommation réalisée dans les trois cas. Vous le placerez sur votre Bus master ou éventuellement sur des sous-groupes. Selon le logiciel de votre choix, le NLS Buss pourra le cas échéant se substituer (dans une certaine mesure) à des pistes Master VCA.

Bien évidemment, rien ne vous empêche de panacher les plaisirs en vous constituant la console de vos rêves, idéale et sur mesure, notamment en vue de créer des modèles de sessions plus typés !

La démo :

L’effet obtenu étant relativement subtil, il est vital que vous chaussiez votre meilleur casque ou allumiez vos moniteurs favoris pour profiter pleinement !

Tagués avec : , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.