REVIEW : Plug-In Abbey Road TG12410 Mastering Chain, Waves

Abbey road TG12410Pour vous parler de la récente sortie chez Waves du plugin Abbey Road TG Channel, je laisse aujourd’hui la place à mon éminent confrère Christophe Chapelle de Sinetracks Mastering pour vous parler de ses tests en session de Mastering.
Rappelons que le son caractéristique de la chaine de Mastering TG12410 d’Abbey Road peut être aussi bien utilisée en Mastering ou (en n’utilisant que certains modules) lors d’un Mix.
Dans tous les cas et avant de savoir si vous allez retrouver la magie de The Dark Side of the Moon des Pink Floyd, In Utero de Nirvana ou OK Computer de Radiohead, je vous laisse avec le spécialiste Chris Chapelle himself :

Avant tout, je tenais à préciser que je ne travaille qu’avec seulement quelques plugins en Mastering :
FabFilter Pro-Q2 toujours en Linear Phase – Very High mode.
– FabFilter Pro-L Mastering Limiter.
– Voxengo Elephant Mastering Limiter.
– Sonnox Inflator.

Le problème que j’ai avec les plugins en général vient du manque de Vibe et de Mojo…..
Je n’ai jamais été très fan de Waves, pour dire la vérité. Mais là, pour 39$ ce plugin de « Mastering » TG Channel est vraiment super bien.

Premièrement, on retrouve les modules des fameuses consoles de mastering EMI TG12410. C’est donc un Channel Strip Stereo à part entière. La position des modules est interchangeable, on peux les bypasser un à un, les mettre en mode Expand pour accéder à plus de réglages.
Ils travaillent tous en mode Stereo – Dual Mono – Mid/Side.
Donc l’ergonomie est très adaptée à tous types de workflows (Mixage – Mastering)

Je ne vais pas m’arrêter sur chaque modules et en faire une description précise, le manuel est là pour cela….

Le loopback analog et le monitoring de ma chaine de mastering se font au travers d’une Antelope Eclipse 384.

Après avoir mis le TG plugin sur l’entrée de ma loopback analog, sans activer aucun modules, on entend bien sa présence.
Ce qui est important à mon sens avant tout, et à mon gout, c’est l’apport de musicalité dans le processus de mastering.
Cela ne sert à rien d’ajouter des tonnes de traitements si certains détails du projet ne sont pas mis en avant par ce que vous activez. Pourquoi vouloir choisir entre un Processeur (digital ou analog) qui reste fidèle à la source et un autre qui apporte une « Chaleur », si ce dernier n’apporte pas une touche musicale en même temps ? Mais ceci est un autre débat…
J’ai testé le Waves TG sur 2 projets : Un de Hiphop/Rap Atlanta, et un de Métal/Fusion. Dans les 2 cas cela a été une très bonne surprise.
Il apporte un grain semblable à une fine dose du processeur Tape que l’on retrouve sur le Convertisseur CraneSong Hedd 192.

Le Premier module qui arrive est l’Input module : avec mon utilisation, il est inutile et ses fonctions un peu fantaisistes. Seul l’input gain est bien.

Par la suite, j’ai placé le Tone Control, l’EQ. Comment dire qu’à lui seul les 39$ sont largement bien dépensés.
Les fréquences sont très bien choisies. Le 45Hz, le 64Hz, le 740Hz, le 1.02kHz, le 1.45kHz, le 5.6kHz, sont juste magiques. Pour faire ressortir une voix un peu trop dans le mix, les 3 derniers sont parfaits.
Il faudra jouer avec les réglages de Q pour parfaire le choix, mais comme il n’y a pas 36 positions, la vibe et la première intention restent intactes…. Ce qui est très important, en tant que premier auditeur du projet fini lors de l’étape du mastering.

Vient ensuite le compresseur, qui fait sont travail correctement. Rien de spécial, si ce n’est le Sidechain Filter qui est très complet.
Il reste très fidèle et transparent sur les 5 premiers dB de Gain Reduction…
Le compresseur peut être utilisé directement en compression parallèle à l’aide du Mix/Blender incorporé.
En mode Modern, avec le Sidechain Filter et le Recovery bien réglé, il a un très bon punch.

En dernier, la section Filter, avec ses High et Low Pass, et son EQ de Presence. Ce dernier est une bonne option alternative à l’utilisation que l’on peut faire d’un EQ genre Clariphonic Parallel de Kush Audio en mode Mid-Side pour éclaircir les sides.

En conclusion et pour le prix, ce plugin est un must have.
Premièrement car il est très simple d’utilisation et il répond à toutes les ergonomies du fait des sections qui sont interchangeables.
Ensuite car étant un processeur de type Mastering et donc cranté sur le choix des paramètres, ce qui évite des heures de recherches (on aime ou on n’aime pas…).
Il est assez complet et a une bonne musicalité.
Petit bémol et cela explique en partie pourquoi je n’ai pas les plugins Waves en grande estime : depuis le temps qu’ils sont sur le marché, ils auraient pu faire une option / paramètre pour cranter les potentiomètres de gain, ou autres, par 0.25db ou 0.5db……

A part cela, profitez de la promo les yeux fermés !

Merci Christophe pour cet avis éclairé et en ce qui me concerne, à très bientôt !

Tagués avec : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.